Archive du mois : mai 2014

La traduction comme accueil de l’étranger 4

La traduction comme accueil de l’étranger

(Avertissement au lecteur : toute ressemblance avec des événements politiques récents n’est pas complètement fortuite) Le billet que je vais écrire sera très redevable de ma lecture des ouvrages d’Antoine Berman, ou plutôt du souvenir...

« le bon Dieu s’est trompé de mort » Un rapprochement entre La Mort de Danton et les Dialogues des carmélites 0

« le bon Dieu s’est trompé de mort » Un rapprochement entre La Mort de Danton et les Dialogues des carmélites

  L’errance serendipitesque, de livre en livre, est sans doute un des plus puissants moteurs du comparatisme. Je me suis replongée récemment dans la pièce de Büchner La Mort de Danton, à laquelle j’avais...

Le metteur en scène, le traducteur – suite de l’analogie 0

Le metteur en scène, le traducteur – suite de l’analogie

Le dernier billet introduisait une analogie : le traducteur et le metteur en scène ont, mutatis mutandis, un rôle similaire, dans la mesure où ils ont tout deux à restituer l’intégralité[1] d’un texte, et où...

Le metteur en scène, le traducteur – éléments d’une analogie 0

Le metteur en scène, le traducteur – éléments d’une analogie

Scons Dut avait, dans un commentaire au billet intitulé « on ne se baigne pas deux fois dans la même rivière », évoqué l’hypothèse suivante : « La traduction (en tant qu’activité) serait-elle une espèce de dialogue perpétuel...