Archive du mois : mai 2012

La Pentecôte à l’ère de Google Translate. 0

La Pentecôte à l’ère de Google Translate.

Pour la Pentecôte, voici un billet qui montre les joies et les limites de la glossolalie à l’ère numérique. Autrement dit : que se passe-t-il si l’on entre dans une application de traduction automatique un...

Sur la pulsion de traduire. 3

Sur la pulsion de traduire.

  Pourquoi traduit-on quand rien ne nous y oblige ? Je crois qu’il existe une pulsion de traduire, notamment parce que j’en fais l’expérience. C’est cette pulsion de traduire que je voudrais examiner, à partir...

« Je ne crois pas qu’on doive traduire le sauvage allemand en français apprivoisé ». Heine sur la traduction des Reisebilder 0

« Je ne crois pas qu’on doive traduire le sauvage allemand en français apprivoisé ». Heine sur la traduction des Reisebilder

Les Reisebilder (Tableaux de voyage) de Heinrich Heine paraissent en plusieurs parties, chez l’éditeur hambourgeois Hoffmann und Campe, entre 1826 et 1831 ; sous le titre Tableaux de voyage, ils ont été traduits en français...

De l’intérêt des traductions historiques en cours de commentaire de traduction 0

De l’intérêt des traductions historiques en cours de commentaire de traduction

Au programme de l’unité de littérature comparée dans mon université figure une épreuve de commentaire de traduction. Les étudiants confrontent au texte original la traduction française qui figure au programme du groupement de textes...

En lisant Meschonnic. Le traducteur comme « signifiant errant ». 0

En lisant Meschonnic. Le traducteur comme « signifiant errant ».

Je manque de temps pour nourrir ce carnet ce mois-ci. En rencontrant dans ma lecture du jour la page qui suit, j’ai eu envie de la partager ici. Voici donc un extrait de Jona...