Catégorie : 7- Lectures

0

Bradamante, c’est moi

J’évoquais dans le dernier billet la vie textuelle trépidante de la narratrice du Chevalier inexistant. Je vous rappelle, amis lecteurs, que la narratrice, somme toute, montre son cul aux lecteurs, en ce qu’elle dépeint...

La vie textuelle de la narratrice. Sur le personnage de Théodora dans Le Chevalier inexistant 0

La vie textuelle de la narratrice. Sur le personnage de Théodora dans Le Chevalier inexistant

Qu’est-ce que l’innamoramento, dans l’Italie de Dante, Pétrarque, l’Arioste ? Le moment où l’amant voit pour la première fois l’objet de son amour, dont l’image se grave alors dans le fond de ses yeux, et...

Une deuxième Calvinade.  Qu’incarne Agilulfe, le chevalier inexistant? 0

Une deuxième Calvinade. Qu’incarne Agilulfe, le chevalier inexistant?

Le roman d’Italo Calvino Le chevalier inexistant met en scène un personnage qui, comme le titre l’indique, n’existe pas. Nous l’apprenons dès le premier chapitre : – Hé ! paladin, c’est à vous que...

Une calvinade – Pourquoi Charlemagne est-il fatigué? 0

Une calvinade – Pourquoi Charlemagne est-il fatigué?

Italo Calvino est un génie. Il écrit des fictions, qui se lisent comme des fictions (et qu’on donne ainsi souvent à lire aux enfants des collèges, même si je ne suis pas sûre que...

« Acquiers des mots et tu auras acquis une langue, disait-on ». Sur Aharon Appelfeld 0

« Acquiers des mots et tu auras acquis une langue, disait-on ». Sur Aharon Appelfeld

Aharon Appelfeld fait partie de ces personnes dont Hannah Arendt disait, dans l’entretien avec Günter Gauss, qu’ils avaient oublié leur langue maternelle. Aharon Appelfeld est né en 1932 près de Czernowitz – il a...

« Beaucoup d’amis que je n’ai pas connus ont disparu en 1945, l’année de ma naissance ». Sur les traces de Dora Bruder, 3. 2

« Beaucoup d’amis que je n’ai pas connus ont disparu en 1945, l’année de ma naissance ». Sur les traces de Dora Bruder, 3.

  Les derniers billets faisaient état de promenades photographiques sur les traces de Dora Bruder, d’après les informations contenues dans le livre de Patrick Modiano, Dora Bruder. Peu d’analyse dans ces deux billets, peu...

Micol traductrice – quand un personnage de fiction traduit Dickinson 0

Micol traductrice – quand un personnage de fiction traduit Dickinson

  Giorgio Bassani dans Le jardin des Finzi-Contini crée ce personnage extraordinaire : Micol Finzi-Contini, jeune femme de la haute bourgeoisie juive de Ferrare, un peu snob, un peu poseuse, faisant mine de ne rien...

Michel de Certeau et « L’idée de traduction de la Bible » 0

Michel de Certeau et « L’idée de traduction de la Bible »

Un article plus que tout autre m’a éclairée pendant que je préparais ma thèse, et continue de m’éclairer. C’est un article de Michel de Certeau, paru en 1978 dans le n° 66 de la...

Pour la libre répétition du mot « et » dans la littérature de langue française 3

Pour la libre répétition du mot « et » dans la littérature de langue française

J’ai lu hier Le Sermon sur la chute de Rome, le roman de Jérôme Ferrari paru en 2012, qui a obtenu le dernier prix Goncourt. Bien des choses de ce livre m’ont plu : que...

« L’interprétation racinienne, un exercice forcené de traduction ». Barthes, Sur Racine 1

« L’interprétation racinienne, un exercice forcené de traduction ». Barthes, Sur Racine

  Étudiant Phèdre avec ma classe de seconde (s’ils passent par ici qu’ils écoutent donc ceci), je lis Sur Racine de Barthes[1]. Je gardais jusque récemment de Barthes le souvenir de pénibles dissertations en...

« Pénétrer dans une pensée par le langage ». Autour de Heinz Wismann, « Entre les langues » 0

« Pénétrer dans une pensée par le langage ». Autour de Heinz Wismann, « Entre les langues »

C’est parce que je suis une auditrice assidue de Tire ta langue, sur France Culture, que j’ai découvert émerveillée en septembre dernier l’existence de Heinz Wismann, et la publication d’un livre qui comptera pour...