Archive du mois : janvier 2012

La pensée métaphorique de la traduction 4

La pensée métaphorique de la traduction

Il faut que la pensée de la traduction touche à l’informulable, ou du moins qu’elle se plie de bien mauvaise grâce à la description, pour que le discours sur la traduction soit à ce...

Une colle : « Traduire, trahir ? » 1

Une colle : « Traduire, trahir ? »

Je fais passer des colles de culture générale en classe préparatoire aux écoles de commerce. J’ai donné lors de la dernière séance, « traduire, trahir ? ». Je n’avais pas spécifiquement d’attentes quant au traitement du sujet....

En commentant la traduction française de Teorema de Pasolini 0

En commentant la traduction française de Teorema de Pasolini

Dans mon université, au programme de l’épreuve de littérature comparée en Licence 1 figure, outre la traditionnelle dissertation, un commentaire de traduction. Les étudiants lisent une même œuvre en langue originale et dans sa...

,!-/.post-->
« à tous ceux qui n’ont pas eu les loisirs ou le goût d’apprendre l’hébreu et le chaldéen » : la traduction comme accès aux langues bibliques dans l’avant-propos à la traduction de Crampon (1904) 1

« à tous ceux qui n’ont pas eu les loisirs ou le goût d’apprendre l’hébreu et le chaldéen » : la traduction comme accès aux langues bibliques dans l’avant-propos à la traduction de Crampon (1904)

Le dernier billet était consacré à l’expression « textes originaux » qui revenait dans l’avant-propos de la Bible de Crampon, là où l’expression « langues originales » semblerait mieux adaptée – puisque ces « textes originaux » sont envisagés dans...

« Rendre les textes originaux de l’Ancien Testament » : la notion de « texte original » dans l’avant-propos à la traduction de Crampon (1904) 0

« Rendre les textes originaux de l’Ancien Testament » : la notion de « texte original » dans l’avant-propos à la traduction de Crampon (1904)

Il n’est pas rare que les avant-propos ou préfaces des traducteurs de la Bible précisent aussi bien la langue, voire l’édition du texte source sur lequel la traduction se fonde. Olivetan[1], le premier à...

Le cas Jacobi, ou expérience traductologique du samsara 0

Le cas Jacobi, ou expérience traductologique du samsara

Pour le premier billet des Langues de feu, et au risque de l’ego-histoire, voici le récit de la quête, qui m’a menée à travers quatre villes d’Europe et au contact de cinq langues, à...

langues de feu

langues de feu

Le carnet se situe au confluent de l’histoire des traductions et de l’histoire des théories linguistiqwes. Hl(s’intéresse prioritairement aux péritextes qui accompagnent les traductions, essentiellement mais pas exclusivement de la Bible hébraïque, mais...